III – Le jeu : qui veut gagner des Foucart ?

Note au 23 09 2021 : attention pour cause de pandémie COVID-19, le Marathon du Droit est reporté en mars 2022… Le programme ici présenté n’est donc pas à jour mais n’est indicatif que de la dynamique entreprise !

A compter de l’édition 2020,
le jeu Qui veut gagner des Foucart ?
du Collectif L’Unité du Droit
8e édition – depuis 2010
est réalisé en partenariat avec

la présente page
est à jour au 10 mars 2020

But du projet :

Proposer une rencontre inter universitaire qui fera réviser – de façon ludique – les étudiant.e.s juristes
sur les matières qui les concernent en proposant une optique transversale relevant de l’Unité du Droit.

Public visé :

Etudiant.e.s juristes de Licence et de Master exclusivement.

2015 – Ouverture des jeux :
le pr. Touzeil-Divina entre Miss & Mister Droit !

Comment jouer ?
Tu veux jouer ?

Pour participer il faut :

1) être étudiant.e en Droit
en Licence (1, 2 ou 3)
ou en Master (1 ou 2).

2) former une équipe
de quatre joueurs/joueuses
(2 Licence & 2 Master).

Chaque Université a la possibilité en ce sens de constituer une équipe
par site d’enseignement et toutes les Universités sont bienvenues.

3) avoir un coach de l’équipe
(soit un M2 ou ancien M2 soit un.e doctorant.e)
et un.e enseignant.e-chercheur.se référent.e.

« Simple !
Basique ! »

Jury & Public de l’édition 2019 du QVGDF

Pour 2020,
voici le calendrier retenu :

19 octobre 2019 : publication du présent règlement.

19 novembre 2019 : ouverture des inscriptions
au JEU dans les Universités partenaires.

Fin 2019 : formation des équipes
(dans chaque Université à charge aux coaches et enseignant.e.s référent.e.s concerné.e.s de réaliser les sélections).

19 février 2020 : publication de la liste définitive
des équipes en lice

01 mars 2020 : annonce de la constitution du jury.

Le jury de l’édition 2019 du jeu QVGDF

Phase 1 : la Seleção
(sélection des équipes

de novembre 2019 à février 2020)

Au sein de chaque Université participante, le/la coach et / ou l’enseignant.e-référent.e. constitue(nt) une équipe de joueurs.ses selon les modalités définies supra.
Nota Bene : chaque équipe portera le nom d’un(e) juriste originaire de la région représentée. Evidemment, il pourra s’agir d’un patronyme déjà choisi lors d’une précédente édition.

Phase 2 : les Alegações
(plaidoiries des équipes

– matinée du Marathon du Droit
19 mars 2020)

OBJECTIF : obtenir l’un des jokers distribués pour les épreuves de la phase 3 (épreuves de l’après-midi) (cf. infra).

l’une des plaidoiries du jeu de 2019

PRINCIPES : concours d’éloquence / plaidoirie.

Les équipes émettront des vœux pour plaider à charge ou à décharge la culpabilité de l’un.e des sportifs / sportives suivant.e.s :

Le coup de boule de Zidane (2006, Berlin)
– à charge : Vannes (…)
– à décharge : UT1 (HAURIOUBERY)

L’équipe paralympique espagnole de Basketball (2000, Sydney)
– à charge : Poitiers (Kobé PRADEL)
– à décharge : Pau 2 (Franck MORETTO)

La Baston de Bastareaud (2009, Wellington)
(a priori non disponible sauf si nous acceptons d’autres équipes)

Les remontants de Virenque (1998, France)
(a priori non disponible sauf si nous acceptons d’autres équipes)

Le coup de coude de Vahaamahina (2019, Oita)
– à charge :
– à décharge : Albi (…)

La non-descente du bus des footballeurs (2010, Knysna)
– à charge : Boulogne-sur-Mer (Zinédine DAUNOU)
– à décharge : Pau 1 (Barbara MODERNE)

Les paris des frères Karabatic (2012, France)
– à charge : Europa Toulouse (Bryant CUJAS)
– à décharge : Aix-Marseille (Shaq MISTRAL)

La vidéo de notamment Zaia & Ribery (2009, Munich)
– à charge : ICT de Toulouse (Lebron DE SOLAGES)
– à décharge : Limoges (Henri-François DACOURY)

Concrètement, les six premières équipes constituées peuvent choisir de défendre à charge ou à décharge l’un des huit cas proposés. Les équipes constituées par suite se verront imposer un dossier.

Le jour J, chaque équipe présente en 05 minutes maximum (et chronométrées) sa « plaidoirie » sous l’œil attentif du jury. Ce dernier sera chargé de juger ou de « re » juger parfois l’une des affaires présentées ci-dessus.

Le jury déterminera les meilleures prestations récompensées soit d’un « Joker » soit d’un « Passe-Droit ». Le jury (plusieurs personnalités du monde du Droit ; enseignant.e.s-chercheurs.ses et praticien.ne.s) évaluera les plaidoiries selon deux critères : une note technique (qualités juridiques de la démonstration « au fond ») et une note dite artistique (qualités formelles et créativité). Chacune de ces évaluations sera quantifiée sur 05 points soit une note globale sur 10.

Nota bene : la meilleure prestation collective recevra le prix « Tony Duguit » qui permet d’accéder directement à l’épreuve 3 de la phase 3
sans passer par les épreuves 1 & 2.

Les autres prestations individuelles (deux ou trois) récompensées seront dotées d’un Joker qui pourra être utilisé à tout moment (il emporte validation d’une réponse à la question posée).

Phase 3 : le jeu
Quem quer ganhar Foucartches ?
(après-midi du Marathon du Droit

19 mars 2020)

Épreuve 1 :
Actions de l’Unité du Droit

(niveau 1 – 1heure)

Attention : suite aux plaidoiries de la phase 2, les équipes sont regroupées par deux pour les épreuves suivantes (épreuves 1 & 2 de la phase 3). Autrement dit, elles jouent en binômes comme lors des réunifications dans Koh-Lanta !

OBJECTIF : ne retenir que quatre des binômes nouvellement formés
(soit 32 personnes (hors coaches qui ne jouent pas ici). Ici les joueurs et joueuses sont des « acteurs » de l’Unité du Droit d’où le titre de l’épreuve : Actions !

L’une des épreuves lors de l’édition 2019 – Boulogne-sur-Mer

PRINCIPES : Jeu de questions / réponses rapides. Chaque binôme de huit joueurs et joueuses se présente devant le jury. Chacun.e des participant.e.s est interrogé sur l’une des huit matières de l’Unité du Droit et répond le plus rapidement possible en ne pouvant proposer qu’une seule réponse et ce, sans bénéficier d’aide. Chaque binôme dispose de TROIS minutes chronométrées et le jury pose autant de questions que possible. Il est loisible aux candidat.e.s d’utiliser un Joker.

Les candidat.e.s (qui se placeront comme ils le désireront devant le jury) répondront à tour de rôle – et dans cet ordre précis – aux questions des huit matières « Unité du Droit » suivantes :

Droit constitutionnel
Institutions juridictionnelles
Histoire du Droit
Culture juridique
Droits européens
Droit des obligations
Droit administratif
Droit (civil et administratif) des biens

Au terme de 2 tours de jeu (chaque binôme sera donc interrogé 2 fois), les 4 meilleurs binômes (eu égard au nombre de bonnes réponses obtenues) seront retenus pour l’épreuve suivante. Nota Bene : Les coaches sont interdits de participation à cette épreuve et siégeront loin des joueurs.

Épreuve 2 :
Actions de l’Unité du Droit

(niveau 2 – 30 minutes)

Attention : cette épreuve se déroule toujours en binôme.

OBJECTIF : ne retenir que deux des binômes nouvellement formés
(soit 16 personnes (hors coaches qui ne jouent pas ici). Ici les joueurs et joueuses sont des « acteurs » de l’Unité du Droit d’où le titre de l’épreuve : Actions !

L’une des épreuves (avec remise des lots) lors de l’édition 2018 – Toulouse

PRINCIPES : Jeu de questions / réponses rapides. Chaque binôme de huit joueurs et joueuses se présente devant le jury. Chacun.e des participant.e.s est interrogé sur l’une des huit matières de l’Unité du Droit et répond le plus rapidement possible en ne pouvant proposer qu’une seule réponse et ce, sans bénéficier d’aide. Chaque binôme dispose de TROIS minutes chronométrées et le jury pose autant de questions que possible. Il est loisible aux candidat.e.s d’utiliser un Joker.

Les candidat.e.s (qui se placeront comme ils le désireront devant le jury) répondront à tour de rôle – et dans cet ordre précis – aux questions des huit matières « Unité du Droit » suivantes :

Droit de la famille et des personnes
Finances publiques & droit fiscal
Droit pénal
Théorie & philosophie du Droit
Droit des contrats (privés & publics)
Droit du travail (privé & public – fonctions publiques)
Droit international (privé & public)
Droit processuel (privé & public)

Au terme de 2 tours de jeu (chaque binôme sera donc interrogé 2 fois), les 2 meilleurs binômes (eu égard au nombre de bonnes réponses obtenues) seront retenus pour l’épreuve suivante. Nota Bene : Les coaches sont interdits de participation à cette épreuve et siégeront loin des joueurs.

Épreuve 3 :
Choses de l’Unité du Droit

(15 minutes)

Attention : cette épreuve ne se déroule plus en binôme. Les équipes se retrouvent seules et est réintégrée l’équipe gagnante des plaidoiries Tony Duguit. Il y a donc en tout 5 équipes.

OBJECTIF : ne retenir que trois des cinq équipes en lice (soit 12 personnes (hors coaches qui ne jouent pas encore ici). Ici les joueurs et joueuses doivent retrouver à partir d’images projetées d’objets des intitulés de jurisprudences célèbres en droits privé et public …. d’où le titre de l’épreuve : les Choses !

L’une des épreuves lors de l’édition 2015 – Le Mans

PRINCIPES : Chaque équipe est confrontée à deux séries de « choses » dont les images sont projetées et évoquent deux jurisprudences célèbres. Chaque décision trouvée emporte 1 point si le nom des parties est bien mentionné ; 2 points si on y ajoute la date exacte et 3 points s’il est possible aux candidat.e.s d’en préciser la portée. Il est toujours loisible aux joueuses et joueurs d’utiliser un Joker.

Au terme du jeu, les 3 meilleures équipes (eu égard au nombre de bonnes réponses obtenues) seront retenues pour l’épreuve suivante. Nota Bene : Les coaches sont toujours interdits de participation à cette épreuve et siégeront loin des joueurs.

Épreuve 4 :
Personnes de l’Unité du Droit

(10 minutes)

OBJECTIF : ne retenir que deux des trois équipes en lice (soit 08 personnes). Ici les joueurs et joueuses doivent retrouver à partir d’images projetées des noms de personnalités juridiques célèbres…. d’où le titre de l’épreuve : les Personnes !

L’une des épreuves lors de l’édition 2014 – Le Mans

PRINCIPES : Chaque équipe est confrontée à trois séries de « personnes » évoquées par des images projetées. Chaque personnalité trouvée emporte 1 point si le patronyme est bien mentionné ; 2 points si on y ajoute le prénom usuel exact et 3 points s’il est possible aux candidat.e.s d’en préciser l’année de décès. Il est toujours loisible aux joueuses et joueurs d’utiliser un Joker.

Au terme du jeu, les 2 meilleures équipes (eu égard au nombre de bonnes réponses obtenues) seront retenues pour l’épreuve suivante. Nota Bene : Les coaches sont toujours interdits de participation à cette épreuve et siégeront loin des joueurs. Ils vont néanmoins désormais se réveiller et devenir acteurs et actrices du jeu.

Épreuve 5 :
Normes de l’Unité du Droit

(05 minutes)

OBJECTIF : ne retenir que quatre candidat.e.s. Ici les joueurs et joueuses doivent retrouver à partir de mimes effectués par les deux coaches des deux équipes en lice des intitulés normatifs (Lois, conventions, règlements, etc.)… d’où le titre de l’épreuve : les Normes !

L’une des épreuves lors de l’édition 2013 – Le Mans

PRINCIPES : Chaque coach mime (en même temps que l’autre coach) l’une des normes qui lui est indiquée. Lorsqu’un.e candidat.e pense avoir la bonne réponse, il « buzz » et les mimes s’arrêtent. Chaque norme est estimée trouvée si le joueur ou la joueuse peut en préciser l’intitulé ainsi que la date (au moins l’année) de signature. Il est toujours loisible aux joueuses et joueurs d’utiliser un Joker.

Au terme de chaque mime, le coach gagnant choisit le joueur ou la joueuse de l’équipe de son choix (la sienne ou l’adverse).

Il y aura quatre mimes et donc quatre lauréat.e.s.

Épreuve 6 :
Droit(s) & Fiction(s)

(10 minutes)

OBJECTIF : ne retenir que deux candidat.e.s. Ici les joueurs et joueuses doivent répondre à quatre questions (de plus en plus difficiles) à choix multiples et relatives au(x) droit(s) dans les fictions … d’où le titre de l’épreuve : Droit(s) & Fiction(s) !

PRINCIPES : Chaque candidat.e. est interrogée et remporte autant de points que de bonne réponses. Il est toujours loisible aux joueuses et joueurs d’utiliser un Joker. Les coaches ne peuvent pas participer à l’épreuve. Au terme du jeu, deux candidat.e.s – selon l’appréciation souveraine du jury – seront désigné.e.s.

Épreuve 7 :
Joue la comme MMJ

(05 minutes)

(…) c’est une surprise ! (…)

Le ou la candidat.e ayant réussi l’épreuve sera  déclaré gagnant.e.

Nota Bene : En cas d’égalité numérique entre binômes, équipes ou candidat.e.s, le jury – en tout état de cause –
sera souverain pour départager les candidat.e.s.

Et comme parfois des images sont beaucoup plus parlantes, voici un aperçu du jeu de l’édition 2014 (Merci à M. Labre pour les images).

Jeu placé sous la responsabilité – pour l’édition 2020 :
de M. Théo Renaudie,
de M. Raphaël Costa,
de Mme Julie Vincent & de M. Hugo Ricci,
& de M. le pr. Mathieu Touzeil-Divina.