Des comités organisateurs reflets de la communauté universitaire (2011-2016)

ParMarathon du Droit

Des comités organisateurs reflets de la communauté universitaire (2011-2016)

Sans elles et eux, la fête n’existerait pas.

Sans elles et eux, aucune des cinq premières éditions (de 2011 à 2016) des 24 heures du Droit n’aurait pu se matérialiser aussi bien.

En effet, parmi les éléments moteurs du succès des 24 heures, l’existence d’un comité organisateur formé de 20 à 30 personnes (souvent et étonnamment 24 !) a été l’une des clefs de la réussite. Car les 24 heures ont été ce qu’elles ont été « fan-tas-ti-ques » grâce à elles et à eux. Ils et elles ont porté les colloques, les jeux et les galas. Elles et ils ont aidé à rechercher des sponsors, à trouver des idées d’affiches, de communications, à véhiculer des invité.e.s, à accueillir le public, à servir les coquetels !

Sans ils et elles, la fête n’aurait pas existé.

Aussi mille et un mercis
et quelques souvenirs :

Un premier comité restreint (2011)

Le premier comité a réuni sept piliers (aidés d’autres ami.e.s) : de gauche à droite : Marie de Mazenod, Mathieu Touzeil-Divina, Justine-Marie Pottier, Marie Bacle, Maxime Meyer, Pierre di Martino & Juliette Gaté. Déjà,  cependant, la bonne humeur et des mises en scènes improbables marquaient nos actions de promotion des 24 heures (comme ci-dessous).

Un comité manceau (2013)

A partir du moment où il fut décidé d’institutionnaliser les 24 heures du Droit au Mans et de les rendre annuelles (au mois d’avril), les lieux de l’Université du Maine (devenue du Mans) se sont imposés à nous. Parfois même (comme ci-dessous en 2013 donc), le comité y tourna quelques vidéos de promotion(s) :

Un comité d’habitué.e.s (2014)

C’est manifestement l’une des forces des 24 heures du Droit que d’avoir très tôt réussi à fixer un comité d’organisation se renouvelant certes un peu chaque année mais gardant comme piliers et moteurs un groupe de fidèles parmi les fidèles. Ci-dessus et ci-dessous en ce sens : en haut et de gauche à droite : Mathieu Touzeil-Divina, Marie de Mazenod, Benjamin Belhadj, Marie Bacle, Thibault Cado & Maxime Meyer. En bas (et de gauche à droite) : ligne 1 : Sara Haidoune-Gasnot, Thibault Cado, Flavien Croisard, Quentin Pilon, Mathieu Touzeil-Divina & Pierre di Martino. Ligne 2 : Wissam Ghemame, Steven Gruau, Charlotte Pavy, Marie de Mazenod & Benjamin Belhadj.

Les 31 des 24-2015 !

Edition exceptionnelle que celle de 2015. La dernière a avoir été purement ou principalement mancelle (la Toulouse touch étant déjà en action). On retrouve comme membre du comité des organisatrices et des organisateurs 31 personnes qui sont de gauche à droite, ligne par ligne et à partir du haut : Quentin Pilon, Sara Haidoune-Gasnot, Mélina Elshoud, Robert Dodsworth, Stéphanie Douteaud, Pierre di Martino, Steven Gruau, Nada Hassan, François-Xavier Libong, Sarah Chauveau, Thibault Cado, Grégoire Allain-Berthet, Julie Burkhalter, François Cesse (et le bohomme dit Bosc), Audrey Anselme, Livia Elshoud, Mathieu Touzeil-Divina, Lyre-Divine Nshimyimana, Antoine Nomblot,  Florian Pitot, Wahiba Rousseau, Flavien Croisard, Benjamin Belhadj, Benoît Daubé, Baptiste Soubrier, Aldric Aumiaux, Albert Mazloum, Hugo Le Roux, Kevin Rocheron, Max Gemberling & Pierre Larvol.

Un comité de plus en plus …
toulousain ! (2016)

C’est à partir de 2016 (comme ci-dessus dans un bar toulousain) que l’organisation des 24 heures commença à ne plus être cantonnée à la Sarthe… Demain (2018) sera donc toulousain pour notre comité … mais après …. ?

À propos de l’auteur

Marathon du Droit administrator

Le Marathon du Droit est une manifestation juridique et ludique succédant aux cinq premières éditions des 24 heures du Droit. Organisé par le Collectif l'Unité du Droit, le Marathon reçoit pour sa première édition toulousaine le soutien de l'Université Toulouse 1 Capitole, co-organisatrice du colloque "Droit(s) au Bio". Le Marathon aura lieu le 23 mars 2018 pour ... 24 heures consécutives d'endurance juridique donnant lieu à un colloque, une pièce de théâtre juridique (sic), un jeu interuniversitaire ainsi qu'un gala.

Laisser un commentaire