2011 : la 1ère édition des « 24 heures »

ParMarathon du Droit

2011 : la 1ère édition des « 24 heures »

Le 16 décembre 2011, la première édition des 24 heures du Droit, organisée au Mans par le Pr Touzeil-Divina et Juliette Gaté, avait un caractère extraordinaire. La manifestation a compris trois temps distincts :

  • un colloque relatif au thème « Idées politiques et séries télévisées » ,
  • un jeu universitaire « Qui veut gagner des Foucart ? »,
  • ainsi qu’un gala (le « Gala des XXIV heures du Droit »).

LE COLLOQUE 

Le thème retenu mêlait  droit et culture en proposant de discuter et débattre des « Idées politiques et séries télévisées ». Ce thème était développé sur une journée entière et non un après-midi comme à l’accoutumée, et  cette conférence n’était que le premier temps des 24 heures du Droit qui allaient se prolonger jusqu’au lendemain matin dans une réelle atmosphère de fête.

A cette occasion, intervenants et auditeurs étaient venus nom breux. Dans la matinée, présidée par les organisateurs, trois temps se succédèrent.

L’introduction permit de resituer le rendez-vous dans l’histoire à travers une brève biographie de René Levasseur présentée par Marie Bâcle et un rappel des modes artistiques de propagation des idées politiques avant la télévision, à travers les arts décoratifs, par le Pr Gilles Cottereau. Nicolas Sild, Clemmy Friedrich et Jérôme Duvignau montrèrent ensuite comment les séries abordent les questions du pouvoir et des religions à travers les exemples des Tudors, de Battlestar Galactica ou de Sons of Anarchy. Enfin, féminisme, universalisme et mondialisme puis libéralisme et communautarisme furent passés au prisme des séries par le Pr Guglielmi, Juliette Gaté et Marie de Mazenod et Antonin Gelblat.

L’après-midi, présidée par le professeur Fabrice Gréau, permit d’aborder le thème délicat des nationalismes et totalitarismes dans les séries à travers l’exemple des vampires choisi par le Pr Touzeil-Divina, Lost par Mathieu Ferradou ou la guerre froide télévisuelle par Philippe Taobane.

La journée s’acheva sous la présidence de Wafa Tamzini et Marc Boninchi avec des débats animés sur la manière dont les séries peuvent offrir une critique du modèle socio ou démo-libéral après les interventions de Knut Fournier, Vincent Rezzouk, Camille Crabières et Isabelle Condé et Louis Bahougne.

L’ensemble de ces réflexions se déroulèrent sous le regard expert des deux auteurs du « Dictionnaire des séries télévisées », Benjamin Fau et Nils Ahl,  qui intervinrent non sans humour tout au long de la journée. Les actes furent publiés en 2013 aux éditions LGDJ et ont donné lieu à un article dédié au présent site.

LE JEU

Vous trouverez ci-dessous et ci-dessus
quelques souvenirs de la 1ère édition du jeu
« Qui veut gagner des Foucart » qui en 2011 n’opposait
que des étudiant.e.s de l’Université du Maine
(Le Mans & Laval).

LE GALA

Le 1er Gala des XXIV heures eut lieu … au Saint ô ….

 

LE PETIT MATIN

Ils sont là ! Les premiers survivants des 24 H du Droit 2011 !

À propos de l’auteur

Marathon du Droit administrator

Le Marathon du Droit est une manifestation juridique et ludique succédant aux cinq premières éditions des 24 heures du Droit. Organisé par le Collectif l'Unité du Droit, le Marathon reçoit pour sa première édition toulousaine le soutien de l'Université Toulouse 1 Capitole, co-organisatrice du colloque "Droit(s) au Bio". Le Marathon aura lieu le 23 mars 2018 pour ... 24 heures consécutives d'endurance juridique donnant lieu à un colloque, une pièce de théâtre juridique (sic), un jeu interuniversitaire ainsi qu'un gala.

Laisser un commentaire