2016 : la 5e édition des « 24 heures »

ParMarathon du Droit

2016 : la 5e édition des « 24 heures »

Au Mans, salle du conseil municipal, s’est tenue le 03 juin 2016 la 5ème et dernière des éditions des « 24 heures du Droit » organisée par le Collectif L’Unité du Droit avec le soutien – notamment – des Universités de Toulouse 1 Capitole et du Maine (Le Mans).

Comme chaque année, la manifestation a compris trois temps distincts :

  • un colloque (consacré au(x) droit(s) au(x) sexe(s)) (1),
  • un jeu interuniversitaire où se sont rencontrées et affrontées 20 équipes venues des Facultés de Droit d’Albi, de Boulogne, de Bourges, de Cergy, de LA Roche-sur-Yon, de Laval, du Mans, de Nantes, d’Orléans, de Paris Est, de Paris Ouest, de PAris, I, de PAris II, de Pau, de Rennes, de St Etienne, de Toulouse, de Vannes et de l’IEP de Toulouse (jeu : « Qui veut gagner des Foucart ?« ) (2),
  • ainsi qu’un fabuleux gala (le « Gala des XXIV heures du Droit« ) (3).

L’édition était placée – eu égard au thème du colloque – sous le prestigieux parrainage / marrainage de Mme Brigitte Lahaie.

Voici un témoignage de cette édition dont les actes du colloque ont été publiés (février 2017 / Editions L’Epitoge – Lextenso) et sont présentés en ligne ici.

Les actes publiés du colloque 2016

I. Le Colloque :
droit(s) au(x) sexe(s) !

L’affiche de l’édition 2016 – Merci à Mme Julia Even (c)
Le colloque a eu lieu en Sarthe au Mans le 03 juin 2016 (salle du Conseil municipal (Les Quinconces) de la Ville du Mans). Il était placé sous la direction scientifique collégiale non seulement des présidents du COLLECTIF L’UNITE DU DROIT (MM. Morgan SWEENEY & Mathieu TOUZEIL-DIVINA, respectivement maître de conférences de droit privé à Paris Dauphine & professeur de droit public à l’Université Toulouse 1 Capitole) mais aussi de tous les modérateurs de chacun des ateliers de la manifestation (par ordre alphabétique : Arnaud ALESSANDRIN, docteur en sociologie de l’Université de Bordeaux, Magali BOUTEILLE-BRIGANT, maître de conférences de droit privé à l’Université du Maine, Josépha DIRRINGER, maître de conférences de droit privé à l’Université Rennes I, Laëtitia GUILLOUD-COLLIAT, professeure de droit public à l’Université de Grenoble & Stéphanie WILLMAN BORDAT, Associée fondatrice de MRA MOBILISING FOR RIGHTS ASSOCIATES).
L’ouverture du colloque par les Présidents du CLUD
en présence de M. le Maire du Mans, C. Boulard
Le public du colloque écoutant le premier atelier
Y ont participé des praticiens du Droit (dont Maîtres Pierrat, Delga & Lucard), des juristes universitaires (dont les pr. Bioy, Cheynet de Beaupré, Guilloud-Colliat, Py, Touzeil-Divina & Vialla), des étudiants en Droit, des sociologues, une géographe, une philosophe et des praticiens spécialistes des secteurs de la santé ainsi que des questions sexuelles (dont une membre du Syndicat du Travail Sexuel (Strass)).
Mmes Willman Bordat & Chauveau
& MM. Sydoryk & Croisard …
parlant de droit(s) au(x) activité(s) sexuelle(s)

Suite à un mouvement social tous les contributeurs n’étaient pas présents au colloque mais … ils et elles ont réussi à intervenir dans l’ouvrage qui en a été publié (février 2017 / Editions L’Epitoge – Lextenso) et qui est présenté ici.

Clôture des travaux par la marraine des 24 heures du Droit 2016

La marraine de l’édition 2016 était donc Mme Brigitte Lahaie, l’une des premières stars du cinéma pornographique français, animatrice de radio (Rmc en 2016), autour de questions de sexualité(s).

Des droit(s) au(x) sexe(s) ?

 

La question du sexe confronté au(x) Droit(s) n’est pas nouvelle du point de vue académique. Plusieurs ouvrages (notamment ceux – célèbres – des pr. Branlard, Caballero, Py ou ceux de Mes Pierrat, Delga ou encore les travaux du groupe Regine) et plusieurs colloques (Angers 2016 ; Bordeaux 2015 ; Bruxelles 2010 ; Clermont-Ferrand 2013 ; Toulouse 1986 ; Tours 2016, etc.) ont été publiés et ont considérablement fait progresser les recherches. L’angle que nous avons décidé d’aborder au Mans en 2016 se devait donc de compléter les études précédentes et non se contenter de les reformuler. Voilà pourquoi nous avons décidé d’adopter une démarche citoyenne et engagée.

Sous la présidence de M. Alessandrin (aux côtés de Mme Cesar-Franquet), contribution collective sur les représentations vivantes et défuntes du corps humain sexué.

« Droit(s) au(x) sexe(s) ! » par son seul intitulé le colloque préfigurait en actant une volonté de ses porteurs d’assumer l’existence de droits et de libertés en matière sexuelle. Il n’y a ainsi pas été question(s) d’identité et de genre(s) en matière sexuelle (questions déjà bien traitées) mais l’accent a été mis non seulement sur les droits de chacun à parvenir à la / une / des sexualité(s) mais encore sur les liens souvent non assumés entre représentations juridiques et valeurs morales.

L’engagement militant des intervenants a impliqué de leur part en conséquence qu’ils assument leurs a priori éventuels et proposent – chacun(e) – une proposition normative ou factuelle destinée à faire évoluer le(s) droit(s) au(x) sexe(s).

Des propositions concrètes !

Concrètement, il a ainsi été demandé à chaque contributeur de fournir une proposition concrète d’action (factuelle et / ou normative) en faveur de(s) droit(s) au(x) sexe(s) et à la sexualité.

La liste exhaustive des propositions est détaillée et mise en avant ICI.

Le colloque, sous la responsabilité du Collectif L’Unité du Droit, a reçu le soutien de la Ville du Mans ainsi que des Universités du Maine (Themis-Um ea 4333) ainsi que de Toulouse 1 Capitole (Institut Maurice Hauriou, ea 4657).

Demandez le programme !

La professeure Guilloud-Colliat
et Maîtres Lucard & Delga

Le colloque a par ailleurs donné lieu à de nombreux débats et échanges.
Il s’est clôturé, comme à l’accoutumée, par un petit coquetel convivial.

II. Le Jeu interuniversitaire :
Qui veut gagner des Foucart ?

A partir de 20h00, le colloque clôturé, la salle du conseil municipal s’est transformée en salle des fêtes pour recevoir le traditionnel jeu interuniversitaire : Qui veut gagner des Foucart ? et ce, pour que puissent s’affronter jusqu’à 20 équipes présentes ou représentées !Les épreuves ont été matérialisées par sept jeux successifs :

  • la QPC pride (portant cette année sur une histoire de jupe)
  • le Juridical pursuit
  • des mimes Kelsen (sic)
  • un Durkheim & images (re sic)
  • un jeu du « Juriste faible »
  • le « Qui veut gagner des Duguit? » départageant les finalistes
  • et enfin une épreuve nouvelle dite du « Tabou Hauriou ».

Pendant la QPC pride …

Pendant le « Juriste faible »

En a triomphé – en 2016 – Mme Clémence Jambart. Bravo à elle.

Pendant le Jeu, nous avons même eu la chance de recevoir la venue du maestro Costa-Gavras (parrain de la 2e édition des 24 heures du Droit) accompagné de Mme la députée de la Sarthe, Marietta Karamanli, fidèle soutien des 24 heures.

III. La nuit du Droit :
le Gala des XXIV heures du Droit

Enfin, la 5ème édition des 24 heures du Droit 2016 s’est terminée (de minuit au petit matin) par notre traditionnel « Gala » des XXIV heures ! Une nuit de fête et de folie(s) réalisée dans la discothèque mancelle Le Guest’s et dont le succès doit beaucoup au soutien de l’association étudiante et mancelle HOL ainsi qu’à l’exceptionnel partenariat tissé avec Le Mans Campus Club depuis plusieurs années désormais.

Quelques représentants palois …

suivis de quelques manceaux ….

… et d’Albigeois !

L’édition 2016 s’est terminée à 9h00 le 04 juin 2016. Et nous avons eu le plaisir d’y croiser la grande gagnante du Jeu 2016 venue récupérer …. quelques kilos de rillettes (Le Mans oblige) en cadeaux 🙂

À propos de l’auteur

Marathon du Droit administrator

Le Marathon du Droit est une manifestation juridique et ludique succédant aux cinq premières éditions des 24 heures du Droit. Organisé par le Collectif l'Unité du Droit, le Marathon reçoit pour sa première édition toulousaine le soutien de l'Université Toulouse 1 Capitole, co-organisatrice du colloque "Droit(s) au Bio". Le Marathon aura lieu le 23 mars 2018 pour ... 24 heures consécutives d'endurance juridique donnant lieu à un colloque, une pièce de théâtre juridique (sic), un jeu interuniversitaire ainsi qu'un gala.

1 commentaire pour l’instant

Equipe René Levasseur (Le Mans represents) – Marathon du DroitPublié le11:32 - Mar 1, 2018

[…] du Droit et des Rilles & Rillettes et qui a cette année pour coach la grande gagnante de la dernière édition (2016) des 24 heures du Droit […]

Laisser un commentaire