Archives de l’auteur Marathon du Droit

ParMarathon du Droit

A bientôt Miss & Mister 24 heures !

Le comité du Marathon du Droit voudrait remercier celles & ceux qui ont incarné pendant 24 heures et parfois plus la manifestation des 24 heures du Droit : il s’agit des Miss & des Mister 24 heures du Droit ! Grâce à elles et à eux, les 24 heures ont eu un visage, une voix, une incarnation ! Désormais, pour 2018, c’est Monsieur Marathon qui reprend ce flambeau !

2014 : les Dieux du Stade !

En 2014, pour la 3ème édition des 24 heures du Droit, il a donc été décidé que la manifestation aurait deux visages (masculin et féminin) pour inaugurer et clôturer l’édition et être présent.e.s à plusieurs moments marquants. C’est Mme Chloé Le Deun (par ailleurs véritable Miss dans d’autres sphères de concours de beauté) et M. Marc Chalon (par ailleurs privatiste mais nul n’est parfait) qui ont accepté et relevé cette mission. Sur la 2e photo, Miss & Mister ouvrent le jeu des 24 heures du Droit.

2015 : Sapés comme jamais !

En 2015, c’est un « couple » emblématique du comité d’organisation des 24 heures qui a accepté de représenter celles-ci : Madame Sarah Chauveau & Monsieur François-Xavier Libong ont été ainsi nos ambassadeurs et ont eu la joie – notamment – de défiler ensemble et d’ouvrir les trois moments de la manifestation en étant « sapés comme jamais » puisque le thème du colloque (chansons & costumes « à la mode » juridique & française) y prêtait tout particulièrement.

2016 : nos ambassadeurs de cœur
(#lesDieuxdusexe) !

En 2016, pour la dernière édition mancelle, les 24 heures du Droit ont eu le doux plaisir de retrouver la merveilleuse Sarah Chauveau comme Miss 24 heures du Droit (ci-dessus non accompagnée de Mister 24 h ^^) et, pour changer un peu, le fantastique Aldric Aumiaux comme Mister 24 heures du Droit. Pouvait-on rêver de plus beaux et exceptionnels ambassadeurs pour cette dernière édition en Sarthe ?

 

ParMarathon du Droit

Des comités organisateurs reflets de la communauté universitaire (2011-2016)

Sans elles et eux, la fête n’existerait pas.

Sans elles et eux, aucune des cinq premières éditions (de 2011 à 2016) des 24 heures du Droit n’aurait pu se matérialiser aussi bien.

En effet, parmi les éléments moteurs du succès des 24 heures, l’existence d’un comité organisateur formé de 20 à 30 personnes (souvent et étonnamment 24 !) a été l’une des clefs de la réussite. Car les 24 heures ont été ce qu’elles ont été « fan-tas-ti-ques » grâce à elles et à eux. Ils et elles ont porté les colloques, les jeux et les galas. Elles et ils ont aidé à rechercher des sponsors, à trouver des idées d’affiches, de communications, à véhiculer des invité.e.s, à accueillir le public, à servir les coquetels !

Sans ils et elles, la fête n’aurait pas existé.

Aussi mille et un mercis
et quelques souvenirs :

Un premier comité restreint (2011)

Le premier comité a réuni sept piliers (aidés d’autres ami.e.s) : de gauche à droite : Marie de Mazenod, Mathieu Touzeil-Divina, Justine-Marie Pottier, Marie Bacle, Maxime Meyer, Pierre di Martino & Juliette Gaté. Déjà,  cependant, la bonne humeur et des mises en scènes improbables marquaient nos actions de promotion des 24 heures (comme ci-dessous).

Un comité manceau (2013)

A partir du moment où il fut décidé d’institutionnaliser les 24 heures du Droit au Mans et de les rendre annuelles (au mois d’avril), les lieux de l’Université du Maine (devenue du Mans) se sont imposés à nous. Parfois même (comme ci-dessous en 2013 donc), le comité y tourna quelques vidéos de promotion(s) :

Un comité d’habitué.e.s (2014)

C’est manifestement l’une des forces des 24 heures du Droit que d’avoir très tôt réussi à fixer un comité d’organisation se renouvelant certes un peu chaque année mais gardant comme piliers et moteurs un groupe de fidèles parmi les fidèles. Ci-dessus et ci-dessous en ce sens : en haut et de gauche à droite : Mathieu Touzeil-Divina, Marie de Mazenod, Benjamin Belhadj, Marie Bacle, Thibault Cado & Maxime Meyer. En bas (et de gauche à droite) : ligne 1 : Sara Haidoune-Gasnot, Thibault Cado, Flavien Croisard, Quentin Pilon, Mathieu Touzeil-Divina & Pierre di Martino. Ligne 2 : Wissam Ghemame, Steven Gruau, Charlotte Pavy, Marie de Mazenod & Benjamin Belhadj.

Les 31 des 24-2015 !

Edition exceptionnelle que celle de 2015. La dernière a avoir été purement ou principalement mancelle (la Toulouse touch étant déjà en action). On retrouve comme membre du comité des organisatrices et des organisateurs 31 personnes qui sont de gauche à droite, ligne par ligne et à partir du haut : Quentin Pilon, Sara Haidoune-Gasnot, Mélina Elshoud, Robert Dodsworth, Stéphanie Douteaud, Pierre di Martino, Steven Gruau, Nada Hassan, François-Xavier Libong, Sarah Chauveau, Thibault Cado, Grégoire Allain-Berthet, Julie Burkhalter, François Cesse (et le bohomme dit Bosc), Audrey Anselme, Livia Elshoud, Mathieu Touzeil-Divina, Lyre-Divine Nshimyimana, Antoine Nomblot,  Florian Pitot, Wahiba Rousseau, Flavien Croisard, Benjamin Belhadj, Benoît Daubé, Baptiste Soubrier, Aldric Aumiaux, Albert Mazloum, Hugo Le Roux, Kevin Rocheron, Max Gemberling & Pierre Larvol.

Un comité de plus en plus …
toulousain ! (2016)

C’est à partir de 2016 (comme ci-dessus dans un bar toulousain) que l’organisation des 24 heures commença à ne plus être cantonnée à la Sarthe… Demain (2018) sera donc toulousain pour notre comité … mais après …. ?

ParMarathon du Droit

Des ambiances magiques lors de nos précédents Galas

Cinq éditions précédentes ont donc eu lieu au Mans
(décembre 2011, avril 2013, avril 2014, avril 2015 & juin 2016).
Des témoignages & reportages photographiques vous en sont dévoilés ….
dans plusieurs articles du présent site.

& VOICI ici quelques TEMOIGNAGES
des AMBIANCES – magiques / féériques /
musicales et parfois alcoolisées
pour certain.e.s ^^ – de nos galas !

2011, 1ère édition, Le Mans

 

Pour aller au gala, certains en 2011 – comme ici deux intervenants, avaient décidé de revêtir des capes vampiriques afin de coller aux thèmes du colloque !

2013, 2e édition, Le Mans

 

Pour se mettre dans l’ambiance du gala (en 2013 au Stan), heureusement, dès 2013 grâce à R. Dodsworth & ses acolytes, le jeu « Qui veut gagner des Foucart » était mis en musique et accompagné par les célèbres Themis Boys. Bref, avant même que le gala ne commence, la musique prenait ses droits.

2014, 3e édition, Le Mans

Grâce aux talents de l’extraordinaire Albert Mazloum,
pour Le Mans Student Club puis Le Mans Campus Club,
de nombreuses animations ludiques & juridiques ont toujours été proposées lors des Galas des XXIV heures du Droit. Ci-dessus un célèbre nain (au Chamboule-codes ou à Morsang-sur-Orge).

2015, 4e édition, Le Mans

Le gala 2015 a été l’occasion de fêter aussi les 10 ans du Collectif L’Unité du Droit !

2016, 5e édition, Le Mans